Boulder, Colorado, États-Unis

Boulder, Colorado, États-Unis

La moitié pour la nature a Boulder.

Avec 68% de protégée, le comté de Boulder est un exemple parfait de la moitié pour la nature. Mais comment se passe la cohabitation entre les humains et les animaux qui y vivent ? Pensez à plus de 500 espèces d’animaux, un mélange de prairie ouverte, de forêts denses, de montagnes enneigées et plus de 370 km de sentiers de randonnée traversant ces divers paysages. Ce qui veut aussi dire être capable de sortir de chez soi et de partir à la découverte de paysage qui n’ont pas changé depuis la dernière période glaciaire ou de voir un papillon dont la survie dépend d’une seule espèce de fleur. Encore plus, la moitié pour la nature c’est l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit et la nourriture qui l’on mange. Que vous soyez une mère de quatre enfants, un marathonien ou une chouette des terriers qui niche dans un trou abandonné de chien de prairie, tous ces facteurs font de Boulder un endroit où l’on désire y vivre. Comment pourrait s’exprimer la moitié pour la nature près de chez vous ? En apprendre plus sur Boulder.

Un héritage

Avec plus de 370 km de sentiers, des orchidées rarissimes, des sommets de plus de 14 000 pieds et plus de territoire protégé que développé les résidents et visiteurs peuvent bien venir s’imprégner des paysages de Boulder. Mais comment en est-ce arriver là ? Ruth Wright, une pionnière pour la conservation de la nature à Boulder nous explique comment certaines innovations et des personnes dédiées en sont arrivées à protéger 68 % du territoire et quels sont les enjeux présents. (Plus d’information sera disponible bientôt !)

Relation entre une espèce menacée et un refuge

Si vous étiez un admirateur du film E.T. l’extraterrestre, vous vous rappelez peut-être de la scène ou Elliot, reliant ses émotions avec E.T. relâche les grenouilles destinées à être disséquer dans sa classe de sciences. Trouble s’ensuit, Elliot embrasse la fille et les grenouilles bondissent vers une nouvelle journée. Par contre, saviez-vous que les grenouilles normalement utilisées pour les dissections sont les grenouilles léopards boréales. Bien que cet amphibien commun vacille maintenant avec la liste des espèces menacées, il se trouve qu’au Colorado, les espaces protégés du comté de Boulder en font un refuge privilégié pour les grenouilles léopards boréales et bien d’autres espèces. Cependant, protéger le territoire ne suffit pas pour assurer leur survie. Les espèces invasives, la perte d’habitat et la transformation de la vocation du territoire menacent ce refuge et les espèces qui y vivent. Suivez Christine Prah, biologiste de conservation à Boulder sur les sentiers de ce petit être sautillant et subtil afin d’assurer à la grenouille léopard boréale une chance de survie. (Plus d’information sera disponible bientôt !)

L’art de l’équilibre

Avec plus de 5 millions d’usager par année, les espaces ouverts au public de Boulder reçoivent plus de visites que les parcs nationaux Rocky Mountain ou Yosemite. Preuve de tout doute que la nature à Boulder est très appréciée. Cependant, malgré les bonnes intentions, cet amour peut faire mal. L’accumulation de nos pas, les animaux de compagnie ou la recherche d’aventure en vélo laissent des marques dans la nature de Boulder et peut entrainer un drôle d’équilibre entre la liberté des usagers et la conservation. Entre l’ouverture de sentiers, la fermeture d’autres liés a l’érosion ou la fragmentation d’habitat critique, voici comment Boulder se met à la tâche pour restaurer une balance entre la nature et un mode de vie actif. (Plus d’information sera disponible bientôt !)